Convertir ses fichiers de configuration .ovpn et .conf en fichier de configuration TunnelBlick .tblk

Par défaut
#!/bin/bash
#
# OpenVPN Configuration files converter to TunnelBlick files
# Support .conf and .ovpn
#
# Author: http://root.sx
# Usage: - Put the script in the directory who contains the conf/ovpn files
#        - Make it executable ($ chmod +x converter.sh)
#        - Execute it ($ ./converter.sh)
# License: Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported (CC BY-NC-SA 3.0)
#          http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/
#


for FILE in *.{ovpn,conf}
do
	echo "Converting $FILE"
	NAME=$FILE
	NAME=`echo ${NAME// /_}`
	NAME=`echo ${NAME//(/}`
	NAME=`echo ${NAME//)/}`
	NAME=`echo ${NAME//[/}`
	NAME=`echo ${NAME//]/}`
	DIR=$(basename "$NAME")
	DIR="${DIR%.*}"
	mkdir $DIR 2>/dev/null
	mv "$FILE" $DIR 2>/dev/null
	cp */*.crt $DIR 2>/dev/null || cp *.crt $DIR 2>/dev/null
	cp */*.key $DIR 2>/dev/null || cp *.key $DIR 2>/dev/null
	mv $DIR "$DIR.tblk" 2>/dev/null
	echo "done...$DIR.tblk"
done

Accéder à l’IPv6 même si votre FAI ne propose que l’IPv4

Par défaut

Mon FAI ne me fournissant qu’une IPv4 dynamique, je me suis retrouvé bien embêté lorsque j’ai configuré mon serveur en IPv6. Il ne m’était pas possible de tester que tout fonctionnaient sans soucis.

Mais par un pure hasard étant le résultat de ma curiosité, je suis tombé sur ce petit article « How reverse IPv6 hosting works » expliquant que pour accéder à l’IPv6 via l’IPv4, il faut rechercher « ipv6 tunnel broker » sur votre moteur de recherche favoris.

Pousser par cette idée, d’accéder aux sites web déjà en IPv6 et voulant tester ma configuration, je suis donc tombé sur Hurricane Electric Free IPv6 Tunnel Broker.

Je me suis donc inscrit après avoir lu l’introduction sur la page d’accueil et j’ai donc créé mon premier tunnel. Malheureusement, mon modem/router bloquait toutes les connexions entrantes, j’ai donc dû ouvrir le port ICMP (Ping). Chose faite, j’ai sélectionné mon système d’exploitation sous l’onglet Exemples de configurations sur la page de configuration de mon tunnel.

(la manipulation suivante a été réalisé sous Mac OSX 10.8. Mais elle est aussi disponible pour tous les autres systèmes d’exploitation)

ifconfig gif0 create
ifconfig gif0 tunnel MON_IPV4 IPV4_DU_SERVEUR_SÉLECTIONNÉ
ifconfig gif0 inet6 IPV6::2 IPV6::1 prefixlen 128
route -n add -inet6 default IPV6::1

Malheureusement pour moi, ça n’a pas fonctionné. J’entends par là que je n’arrivais toujours pas à accéder aux sites web IPv6 tel que Google IPv6.

Après 2 longues heures de recherche sur des forums, il m’a fallu simplement remplacer

ifconfig gif0 tunnel <strong>MON_IP_LOCAL</strong> IPV4_DU_SERVEUR_SÉLECTIONNÉ

Et là, oh miracle, Google IPv6 s’est ouvert!

Mais navigant rarement avec mon IPv4 réel, j’ai tenté de faire la même manipulation mais avec un VPN connecté!

ifconfig gif0 tunnel <strong>IPV4_DU_VPN</strong> IPV4_DU_SERVEUR_SÉLECTIONNÉ

Et ça a fonctionné 🙂

Grace à une simple commande, il vous est possible de mettre votre IPv4 à jour dans le panel de Hurricane Electric, si comme moi vous avez une IPv4 dynamique.

curl -4 https://<strong>PSEUDO</strong>:<strong>MOTDEPASSE</strong>@ipv4.tunnelbroker.net/nic/update?hostname=<strong>ID_TUNNEL</strong> 2&1 > /dev/null